ACCUEIL ECONOMIE-ECOLOGIE GAMME GAZ & MAZOUT PRIMES PROMOTIONS CONTACT

 

Economie grâce au chauffage aux pellets.

 

Le pétrole et donc le mazout de chauffage inquiète de plus en plus. En effet, depuis 2004, le prix du mazout de chauffage à été multiplié par 3. On accuse la spéculation, les faibles réserves des pays consommateurs... Et si le pétrole venait simplement à manquer ?

Chaque jour la production diminue, l'on extrait de moins en moins de pétrole. Les nouveaux gisements ne suffisent plus à équilibrer la consommation. Ce qui est rare est cher, c'est l'un des fondements de l'économie. On ne brûle pas ce qui coûte cher, c'est l'un des fondements de l'économie ménagère.

En Belgique, des énergies de substitution existent. Certains parlent d'utiliser l'énergie solaire, d'autre de récupérer la force du vent, la chaleur du sol...

La Région Wallonne offre des primes pour l'installation d'une chaudière à pellets : voir cette page.


Toutes ces énergies alternatives ont un coût et dans un contexte de réduction du pouvoir d'achat, il est indispensable que les préoccupations environnementales n'entraînent pas de surcoût pour l'utilisateur final.
En équipant votre maison d'un poële ou d'une chaudière à pellet, vous participerez à la réduction du Co2 dans l'atmosphère et surtout vous ferez des économies car le pellet est une des énergies les plus stables du marché.

Enfin, le chauffage au pellets est une idée sage pour l’économie du pays. Le capital investi dans l’exploitation de l’énergie-bois se distingue par une forte valeur ajoutée régionale et locale. En effet, ce capital continue à avoir des effets dans la région et contribue à la création et au maintien d'emplois dans des régions structurellement faibles.
 

 

Ecologie

 

Dans l’intérêt de l’environnement
Les systèmes de chauffage au bois modernes, réglés de manière optimale et exploités par des professionnels n’ont aucune difficulté à respecter même les valeurs de l’Ordonnance sur la protection de l'air (OPair), qui ont pourtant été rendues plus strictes et de nos jours, ces systèmes n’ont rien à craindre des comparaisons en matière d'impact environnemental. 

 

Renouvelable
Le bois repousse sans cesse et, s’il s’inscrit dans une sylviculture durable, c’est donc une source d’énergie éternelle. Ainsi, une augmentation de l’utilisation du bois est un pas important vers une utilisation durable de nos ressources. Nos enfants et petits-enfants nous en seront reconnaissants!

À combien s’élèvent les dépenses énergétiques nécessaires pour fabriquer les granulés?
Les dépenses énergétiques nécessaires pour la production et la livraison de granulés issus de bois industriel résiduel sec sont faibles.

Elles ne représentent que 2,7 % de la teneur énergétique du matériau et sont donc largement en dessous de celles du gaz naturel (10 %) ou du fuel domestique (12 %). Seule l’utilisation de bois résiduel industriel ou de rognures forestières humides augmente les dépenses énergétiques, les portant en raison de la plus haute teneur en humidité à 3 à 17 % selon la méthode de séchage employée. De nos jours, l’utilisation de bois résiduel industriel ou forestier humide est cependant inhabituelle. La matière première utilisée pour la fabrication de granulés est la plupart du temps issue des résidus de scieries. (Extrait de: Pellets (Les granulés), magazine «Markt und Technik», 01-04)
 

 

 

SCEE (Solution de Chauffage Ecologique et Economique) sprl
17, rue d’Acoz - 6200 CHATELET

N° d'entreprise : 0896 919 903

GSM: +32 476 655 784 ou  +32 487 387 284

Mentions légales et copyright

Entreprise d'installation de chauffage au pellets - chaudière et poêle biomasse
Situé à Charleroi, nous effectuons le placement de votre chaudière ou de votre poêle à pellets dans toute la Wallonie - Liège - Mons - Namur - Tournai -
Philippeville - La Louvière - Chimay, à Bruxelles et dans le Brabant Wallon - Wavre - Waterloo Belgique

Création du site : www.siteperso.be